Compte-rendu de l'assemblée générale de 2016

Samedi le 18 juin 2016 - Grand Hôtel - Munster

Début de la séance : 14 h 40

Excusés : M. Ciofi, maire de Soultzeren, Denise Buhl, maire de Metzeral, Patrick Althusser, maire de Muhlbach, Bernard Florence, maire de Hohrod, Bernard Klein, maire de Luttenbach, Claude Mitschi, Armand Simon, Michel Jung, Rolande Megnouche, Jo Velten, Benoit Schlussel, président de la société d’histoire Wickram de Turckheim.

60 personnes présentes.

I - Mots de bienvenue :

Au nom du Comité de la SHVVM, le président souhaite la bienvenue aux personnes présentes à l’occasion de la 76ème assemblée générale de la Société d’Histoire fondée en 1926, au Grand Hôtel de Munster, ce qui veut dire que nous fêtons les 90 ans de notre association cette année. Un grand merci à Baptiste Stutzmann qui nous accueille aujourd’hui au Grand Hôtel de Munster, construit en 1883/84 pour accueillir les touristes qui venaient à Munster et dans la vallée en train. Nous tenons chaque année à faire notre AG dans une commune différente ce qui permet de mieux en connaitre l’histoire et la vie des habitants, et cette fois ci nous avons choisis de la tenir dans cet établissement à l’histoire originale ; le 19 août 1914 le général Bataille qui commande les troupes françaises qui viennent d’entrer dans Munster y installe son état-major, à 14 h 30 le même jour un obus allemand détruit un angle de l’hôtel faisant hélas un mort.

Sur le parking se dressait avant 1914, la salle de musique et le théâtre de Munster, offerte en 1892 à la ville de Munster par Mme Aimée Hartmann, veuve de Frédéric Hartmann. Malmenée par la guerre de 1914-18, elle a été arrachée ensuite, une plaque commémorative a été inaugurée à la fin de l’AG.

En 1933, le Grand Hôtel a accueillit l’AG de la toute nouvelle fédération des sociétés d’histoire d’Alsace, dont le Dr André Wetzel, fondateur de notre association, et son premier président, était un des initiateurs.

Mais l’histoire complète de cette maison est encore à faire.

Au cours de l’année écoulée, nous avons perdu de nombreux membres : Paul Deparis, M. André Haumesser, Jean Marie Bianchi, Bernard Zingle… Le président propose une minute de silence en leur mémoire.

Aujourd’hui nous sommes chez les Làngplàttaschlacker, les Trottoirhüpser, die Schmàlwangscht ùn die Lochschlùpfer vo Minschter.

II - Lecture et approbation du procès-verbal de l’Assemblée Générale 2015,

elle s’était déroulée le 4 juillet 2015 à Metzeral. Un grand merci à Guy SCHIVY pour le résumé succinct du compte rendu qui figure au verso de l’invitation.

Approbation du procès-verbal à l’ unanimité.

III - Rapport moral et rapport d’activités :

« Une société sans mémoire est une société sans avenir ». André MALRAUX

« Pour savoir comment sont les choses, il faut savoir comment elles sont devenues à être ce qu’elles sont. » Franz BOAS

La société compte actuellement 289 membres, ce qui est très encourageant, hélas chaque année (et surtout cette année) nous perdons des membres par décès ou démission, mais heureusement nous pouvons accueillir régulièrement de nouveaux membres et c’est tant mieux. Si chacune des personnes présentes à l’AG se donnait pour tâche de « recruter » un nouveau membre, ce serait formidable.

Le but est d’atteindre le chiffre des 300 membres d’ici un an, il nous reste 11 membres à trouver, wàs nìtt züa schwar ìsch.

Nous disposons depuis 12 années, et ce grâce à la générosité de la Ville de MUNSTER, d’un local situé au second étage de la salle de la Laub, que nous partageons en bonne intelligence avec le Cercle de Généalogie de Munster. Grâce à l’efficacité d’Angèle et Bernard SCHAFFNER, notre bibliothèque que nous enrichissons régulièrement est accessible aux membres sur rendez-vous. Elle est ouverte à tous les membres, et je vous invite à l’utiliser. Nous avons également toute une série d’objets que nous conservons précieusement, soit ils nous ont été offerts, soit ils font partie des biens de la Société d’Histoire depuis sa fondation, et chaque année nous recevons de nouveaux dons, il nous arrive aussi d’en acheter, en fonction des occasions qui se présentent. Récemment nous avons eu un don de divers objets liés entre autres aux Hartmann, par Mme et M. Noël de Munster, un grand merci à eux.

Au grenier de la Laub, nous disposons d’une pièce de stockage bien utile de nos annuaires, de nos albums et des autres publications, et ce encore une fois grâce à la bienveillance de la Ville de Munster.

Grâce également à la bienveillance et à la générosité de la Ville de Munster nous pouvons envoyer gratuitement nos annuaires, ce qui est une aide ô combien appréciable. Nous exprimons notre gratitude à la ville de Munster.

L’article 2 de nos statuts définit bien notre objectif:

« L’association a pour but de promouvoir et de favoriser les travaux et études scientifiques sur le passé historique, littéraire et artistique du Val et de la Ville de Munster. Ces travaux doivent répondre à un but socio-éducatif et avoir un caractère strictement objectif, tout parti pris politique ou religieux est exclu ».

C’est ce à quoi nous nous employons année après année.

Le Comité s’est réuni en moyenne six fois au cours de l’année écoulée, les tâches sont très clairement réparties, chacun sait ce qu’il a à faire, et le président peut dire avec joie que le travail d’équipe se fait dans la bonne entente et dans la bonne humeur, ce qui est appréciable. Les discussions sont parfois très vives et contrastées et c’est bien normal, mais c’est dans l’ensemble toujours l’intérêt général qui prime, et les décisions sont prises d’une manière consensuelle. Et si un débat n’est pas “mûr” il est reporté pour une réflexion plus approfondie.

Le président rend hommage au travail de qualité réalisé par le Comité pendant l’année écoulée. C’est un travail d’équipe qui nous permet de tenir nos objectifs, le président seul ne pouvant pas grand chose.

Cela fait trente trois années que j’exerce la fonction de président de la société d’histoire et il est important de réfléchir à la pérennité de l’association, et au renouvellement progressif du Comité, ce que nous sommes en train de faire.

L ’année dernière à l’occasion des Journées Nationales des Monuments Historiques qui ont eu lieu en septembre, comme toujours le troisième week-end du mois, nous avons tenu notre permanence à l’hôtel de ville de Munster. Et le dimanche matin, une visite commentée de Munster a été proposée par la société d’histoire.

Les stands :

L’année d’exercice 2015/2016 qui se termine a été tout particulièrement intéressante sur le plan de différents stands et manifestations auxquelles nous avons participé :

  • un stand a été tenu lors de la journée de la Transhumance le 13 septembre 2015, ùff Mìnschter,

  • nous avons tenu un stand avec nos publications le week-end des monuments historiques à l’hôtel de ville de Munster, en septembre 2015,

  • nous avons été présents au salon du livre de Colmar en novembre 2015,

  • au Bredlamarik de Munster en décembre 2015,

  • et par un stand à la journée des associations organisée par la ville de Munster, le 22 mai 2016. Cette journée est une excellente initiative.

Ces diverses manifestations nous permettent de nous faire connaître, de rencontrer nos membres et le public, de faire de nouveaux membres et de vendre nos publications, ce qui n’est pas négligeable. Un grand merci aux membres du Comité qui se sont investis pour que ces stands soient montés, gardés, et démontés. C’est grâce à leur mobilisation et implication que ces manifestations ont été couronnées de succès. Cela demande beaucoup de disponibilité et c’est parfois lourd à porter.

Un autre projet cher à notre coeur est celui d’un musée de l’histoire et des arts et traditions populaires de la vallée, Mais pour le moment rien ne bouge dans ce sens. Awer mr müasst a Gadùld un a Üssdür hà wia Grànit, un a Gadachtnis wia n’a Elephànt, et une ardente patience. Peut être qu’il se réalisera un jour.

Bernard SCHAFFNER a crée un site INTERNET de la Société Histoire que les membres peuvent consulter:

www.shvvm.fr

adresse courriel: societehistoiremunster@gmail.com

Un grand merci à Bernard et maintenant à Charles Bauer qui a pris le relai !

Mi-novembre 2015 a paru notre annuaire, proposant 160 pages consacrées à divers aspects de l’histoire de la ville et de la vallée. L’annuaire est une de nos préoccupations constantes car il est aussi notre « carte de visite », et la contribution directe à l’étude de l’histoire, sous tous ses aspects, de la Vallée et de ses habitants.

Bernard Schaffner a pris en charge bénévolement la mise en page et la composition de l’annuaire, ce qui nous permet de baisser le coût de l’annuaire, un grand merci à lui.

Chaque année nous essayons de lui donner un cachet attrayant par des articles originaux et des illustrations originales.

La société d’histoire a participé par des prêts de documents à la très belle exposition actuellement en cours sur les Hartmann, salle de la Laub, elle a lieu jusqu’au 19 juin inclus, et est ouverte de 14 h à 18 heures.

Nous recevons beaucoup de courriers postaux, électroniques et des appels téléphoniques concernant des questions liées à l’histoire de la ville et de la vallée, s’il s’agit d’une question généalogique la demande est transférée au Cercle de Généalogie.

La société d’histoire a été partenaire dès le début, il y a six années du projet de monument au sommet de l’Altmattkopf, inauguré le 20 juin 2015, et qui est dédié aux victimes des combats qui se sont déroulés dans la vallée, à la réconciliation franco-allemande, à la paix, à l’amitié et à l’Europe. Son initiateur est Martin Diener, entouré d’un groupe de bénévoles, le concepteur est Guy Walter et l’artisan qui l’a réalisé M. Hannauer de Muhlbach.

Nous avons également été associés au projet de monument de la paix, inauguré le 12 septembre 2015 au Parc Albert Schweitzer. C’est une oeuvre du grand ferronnier d’art bavarois Manfred Bergmeister, et il est dédié à l’éthique de paix d’Albert Schweitzer.

Maurice Baumgart est en train de toiletter la fameuse pierre de Stosswihr sur laquelle est gravée cette inscription qui nous invite à la réflexion : « Gott strafe die Weltbrandstifter, 1914- ? ». (Que Dieu punisse les incendiaires du monde, 1914- ?). Un grand merci à lui.

Sur le plan des vestiges du Schwarzenbourg, une réunion eut lieu en octobre 2015 à la mairie de Stosswihr pour faire le point sur ce qu’il est possible de faire. Le principe de la réalisation d’un plan numérique en 3D a été retenu, il sera réalisé par l’ENSA d’ici un an.

Une réunion sur le terrain a été organisée le mercredi 15 juin, elle a permis de faire un tour d’horizon, en présence des élus et de spécialistes de la question. Le premier acte est de sécuriser l’accès de la ruine qui devient dangereuse. Le second de réaliser un plan 3 D numérique avec l’aide de l’INSA, du site avec les structures et le fossé. Nous allons réunir toute la documentation iconographique existant sur le château et ses alentours.

L’année 2015/2016 a été particulièrement faste et féconde sur le plan des publications, et nous pouvons nous en réjouir, cela a été possible grâce à un travail d’équipe, de la forte implication de Bernard Schaffner, secondé par son épouse Angèle pour la mise en pages et la composition des ouvrages à titre bénévole, un grand merci à eux, nous pouvons les applaudir :

  • parution de l’annuaire 2015 en novembre,

  • réédition augmentée et améliorée de l’annuaire Albert Schweitzer parue initialement en 1975, il est pour le moment épuisé, il est en cours de réimpression,

  • Réimpression du Henri Martin, texte remarquable sur la bataille de Metzeral,

  • « Arts et traditions populaires vallée de Munster », c’est un ouvrage exceptionnel, aucune autre vallée des Vosges alsaciennes ne dispose d’un tel document, il se vend bien, il est en cours de réimpression,

  • édition en partenariat avec l’AISL du journal 1914-1919 de Louis Schweitzer pasteur à Gunsbach et père d’Albert Schweiter. C’est un journal exceptionnel qui dormait dans les archives de la maison Schweitzer. Il a été distingué par le prix de la Décapole attribué par l’Académie des Sciences, Lettres et Arts d’Alsace en octobre 2015.

Ces deux derniers ouvrages me réjouissent tout particulièrement, et pour arriver à publier le Louis Schweitzer il m’a fallut une ténacité de 22 ans.

Nous sommes membres de la Fédération des Sociétés d’Histoire et d’Archéologie d’Alsace, de l’Association pour la conservation du patrimoine religieux en Alsace, de l’Association des Musées locaux d’Alsace, du Club Vosgien de Munster, de Rencontres Transvosgiennes, de l’Office de Tourisme de la Vallée, et de l’association fondée par Mme Rolande Megnouche, pour la connaissance et la mise en valeur du patrimoine historique et culturel de Soultzbach-les-Bains.

Nous sommes abonnés à la Revue d’Alsace, à Saisons d’Alsace, à la revue du Club Vosgien, à Rencontres Transvosgiennes, et à une vingtaine d’annuaires de sociétés d’histoire sœurs, dont la Société d’Histoire de Turckheim.

Des échanges d’annuaires et de publications ont lieu avec d’autres sociétés, la dernière en date étant la revue des Amis de saint Colomban à Luxeuil- les-Bains.

Chaque année nous achetons de nouveaux ouvrages qui viennent enrichir et compléter notre bibliothèque, qui est à la disposition de nos membres. M. Norbert Schickel, président de la Communauté de Communes de la vallée de Munster nous attribue régulièrement une aide de 1000 euros, un grand merci à lui pour ce geste qui nous est fort précieux. Il nous a aidé ainsi à éditer cette année dans les meilleures conditions le journal 14 - 18 de Louis Schweitzer.

IV - Rapport financier :

Depuis plus de 35 années, Charles KILBERT, gère en trésorier avisé et rigoureux les finances de la Société d’Histoire, qu’il en soit vivement remercié. Ce n’est pas sans souci car les procédures administratives sont de plus en plus compliquées et énergétivores, et il y a des jours où on a envie de tout laisser tomber. Un grand merci à lui pour cette gestion rigoureuse et efficace.

Merci également encore une fois aux collectivités qui nous donnent des subventions : la Ville de Munster, les communes de la vallée, la Communauté de Communes de la Vallée de Munster.

Le solde de l’exercice nous permet d’envisager avec sérénité les projets de l’année à venir.

V - Rapport des réviseurs aux comptes :

Antoine Boithiot et Jean Paul Iltis.

Jean Paul Iltis, donne lecture de son rapport, il atteste de la bonne tenue des comptes et de la saine gestion de l’association, et propose de donner quitus au trésorier.

VI - Décharge à donner au Comité :

Vote du rapport moral et rapport d’activités : approuvé à l’unanimité.

Vote du rapport financier : approuvé à l’unanimité.

VII - Désignation des réviseurs aux comptes :

MM. Jean Paul Iltis et Antoine Boithiot sont chargés de la révision des comptes pour l’année 2016/17.

VIII - Projets et publications 2016/17:

L’année qui se présente est riche en promesses :

  • réédition de l’album d’images n° 2, avec des images de meilleure qualité, avec Angèle et Bernard nous avons fait pas mal de recherches pour trouver des photos ou dessins qui donnent un bon rendu,

  • réédition du l’album d’images n° 7 sur le tramway Munster-Schlucht,

  • réédition du livre d’Emile Roegel sur « Sulzern 1914/15 » avec son plein accord, comptant de nombreux témoignages d’anciens de Soultzeren qui ont connus l’exode en 1915,

  • l’annuaire 2016 va paraître pour la mi-novembre, sa table des matières est déjà arrêtée.

Proposition pour le prix de l’annuaire + cotisation 2016 : 15 euros annuaire + 5 euros cotisation = 20 euros. Cette proposition est approuvée par l’AG.

Un projet annexe est celui de la réédition avec une introduction du guide du touriste de la vallée de Munster de Jean Bresch paru en 1871 à Colmar, par les soins de Sébastien Degorce, éditeur installé à Munster.

En 2017, est prévue la publication du « vocabulaire des marcaires de la vallée » en cours d’élaboration avec Rémy Ruckstuhl, paysan de Soultzeren/ Sysney.

Nous avons en projet de déposer une plaque bilingue, dont le texte a été rédigé par Richard Weiss, sur la tombe de Hans Karl Abel, à Muhlbach, pour rappeler aux passants qui il a été. Accord de la commune et de la famille. Il y aura aussi dépôt d’une plaque sur l’ancienne maison de Hans Karl Abel à Metzeral, texte de Richard Weiss, accord des propriétaires.

Bien d’autres études sont à mettre en place et ce dans les prochaines années :

  • l’histoire industrielle et la sauvegarde du patrimoine industriel de la vallée,

  • une étude sur la toponymie de la vallée,

  • l’histoire des noms de familles,

  • l’histoire des commerces,

  • un dictionnaire de la vallée de Munster,

La numérisation des annuaires anciens est en cours elle est réalisée par la BN, elle devrait arriver à son terme à la fin de ce mois.

Tous ces projets qui vont s’étaler sur plusieurs années demandent un temps de réflexion et de préparation, ils seront repris et “ affinés” lors des prochaines réunions du Comité.

Nous serons présents lors du week-end des monuments historiques, le 16 et 17 septembre 2016, la société d’histoire prose une visite du cimetière de Munster le samedi après-midi et le dimanche matin une visite de Munster.

Bien entendu un stand avec nos ouvrages est prévu au salon du livre de Colmar le 26 et 27 novembre ainsi qu’au Bredlamarik de Munster, le 10 et 11 décembre 2016
Et à la journée des associations de Munster, 2017

Enfin nous sommes toujours en quête des plans de l’ancien sanatorium de Haslach, apparemment personne ne sait où ils sont conservés, si toutefois ils existent encore. A suivre?

IX - DIVERS :

Francis Gueth lance un appel à propos de la localisation du rocher Jaegle. Antoine Boithiot donne l’information suivante : ce rocher se situe juste avant le tunnel de la Schlucht, à droite.

Mme Anne-Marie Lavaux offre divers documents dont des photos anciennes à la société d’histoire, un grand merci à elle.

PARTIE RECREATIVE :

Inauguration de la plaque sur l’emplacement de l’ancienne salle de musique et de théâtre.

Visite commentée du quartier de la gare par Gérard Leser, suivie du pot de l’amitié.

Le président :
Gérard LESER

Le secrétaire :
Guy SCHIVY